OÙ VENDRE SON OR ?

 

Ci-dessous quelques conseils pour vendre son Or au bon endroit et en tirer un prix raisonnable.

 

Avant de vendre son Or :

Les échoppes et les sites internet de rachat d’Or pullulent depuis quelques temps, la flambée des cours de l’Or attire beaucoup de personnes pas toujours bien intentionnées et voulant faire de l’argent facilement… Consultez notre page « Arnaques a éviter ».

Si vous souhaitez vendre des objets en Or, vous devez les évaluer préalablement, pour savoir à quel prix vous pouvez vous attendre. Ceci est particulièrement important pour les bijoux. Consultez notre page pour savoir comment estimer la valeur de son Or.

 

Où vendre son Or ?

Après avoir estimé la valeur de votre Or, vous pouvez vous rendre dans un bureau de change, chez un bijoutier, dans votre banque ou sur un site internet pour vendre votre Or.

 

Vendre de l’Or dans un bureau de change ou chez un bijoutier :

C’est la première solution, peut être aussi la plus simple. Cela dit, l’entreprise vous fera une proposition de rachat, à un prix pas forcément en adéquation avec le prix de l’Or en bourse. N’hésitez pas à comparer plusieurs propositions avant de vendre votre Or. Vous pouvez aussi faire estimer ultérieurement le prix de votre Or dans un cabinet d’expertise de métaux précieux. Dans tous les cas, ne bradez pas vos biens.

 

Vendre de l’Or à sa banque :

Renseignez vous dans un premier temps pour savoir si votre banque propose ce service et quels sont les objets qu’ils rachètent. Car la plupart du temps, les banquiers acceptent de racheter des pièces et des lingots, mais ne sont pas intéressés par les bijoux.

Si jamais vos biens en Or les intéressent, ils seront vendus en bourse, au prix du marché. Il y a plusieurs points à prendre en compte avant de vendre de l’Or à sa banque :

– Soyez attentifs aux frais divers, commissions, engendrés par cette méthode de vente, tels que la commission de la banque, les frais d’expédition ou de prise en charge.

– L’acceptation de vos objets en Or : Vos objets peuvent être refusé en fonction de leur état de conservation. Ainsi, vous pouvez vous retrouver à payer des frais d’expédition et de retour pour un objet qui ne serait pas accepté. Dans le cas d’une pièce abimée, son prix sera alors fixée non plus en fonction de sa côte en bourse, mais en fonction de son poids et de sa composition en Or pur, ce qui signifie très souvent une décote.

– La taxe. L’état prélève une taxe sur la vente sur ce type de transaction, de l’ordre de 8%.

– La valeur maximale de transaction en espèce. Elle est fixée à 3 000e en France. Au dessus de ce plafond, vous serez payé en chèque, pour ne pas rester anonyme.

 

Vendre de l’Or par Internet :

Depuis le début de la crise, le nombre d’entreprises spécialisées dans le rachat d’Or s’est multiplié sur internet.

Le protocole est simple et rapide, et c’est souvent le même : Dans un premier temps, vous commandez par Internet un kit postal sécurisé, dont vous vous servirez pour envoyer votre Or. Il s’agit bien souvent d’un acheminement en valeur déclarée. Vous bénéficiez alors d’une assurance pouvant aller jusqu’à 50 000 €. Après que les spécialistes de l’entreprise aient évalué la valeur de votre Or, vous recevez une proposition avec un montant correspondant au poids et aux carats de votre objet.

A vous d’accepter ou non cette offre… Dans le premier cas, vous recevrez alors un virement sous deux à trois jours, dans le deuxième cas, votre Or vous sera alors réexpédiée par courrier sécurisé.

De nombreuses mesures ont été effectuées pour garantir un maximum de sécurité lors de la vente de votre Or. Par exemple, le paiement ne s’effectue que par chèque pour éviter le piratage des cartes bancaires sur Internet ainsi que le vol des paiements en espèces. La carte d’identité est évidemment obligatoire pour ce genre d’opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *