FAUT-IL VENDRE SON OR ?

OUI, vendre son Or est une bonne chose :

– L’extraction d’Or dégrade l’environnement. Vendre son Or permet de restreindre la production annuelle des mines et donc de sauvegarder l’environnement.

– Les personnes détenant de l’Or depuis longtemps sont à même de profiter du cours élevé du métal jaune pour encaisser les gains réalisés par la hausse du cours de l’Or entrevue ces dernières années.

– La vente est une manière intelligente de se débarrasser de vos bijoux qui ne sont plus à la mode et ce même si s’est pour financer l’achat de nouveau bijoux.

– En vendant votre Or, vous pourrez vous débarrasser de votre vieil Or qui ne sert plus à rien.

 

NON, je dois conserver mon Or :

– Après une hausse de plus de 500 % depuis le 1er janvier 2000, le cours de l’Or devrait continuer à augmenter significativement. Pourquoi ? Parce que la crise perdure, et que la situation économique internationale ne risque pas de s’améliorer. L’Or physique est plus que jamais une valeur refuge et tous les fondamentaux du marché sont au vert. Seul objet de placement sûr, tout laisse à croire que l’Or a encore de très beaux jours devant lui.

– La crise de confiance envers les banques favorise aussi l’achat d’or.

– L’Or est une barrière contre l’inflation. Et si actuellement nous ne connaissons pas officiellement d’inflation, force est de constater que la Réserve Fédérale Américaine ne ménage pas ses efforts pour que cela soit le cas, via une politique monétaire expansionniste impressionnante.

– L’Or, comme l’immobilier, est d’autant plus une valeur refuge en période de crise qu’il est un bien physique, liquide (qui se vend facilement), qui se conserve sans dépérir, et qui prend peu de place.
En plus, personne n’a la main sur le stock. Aucune banque centrale ne peut décider qu’il y aura plus ou moins d’Or sur le marché. Contrairement à la monnaie.

– Aujourd’hui, à l’heure de la crise, la demande d’Or mondial ne cesse de croître – 4568 tonnes en 2011 contre 4137 tonnes en 2010.

– L’Or est le seul actif qui n’offre aucun revenu, mais avec pour contrepartie de ne jamais faire défaut. En outre, il offre une quasi garantie en capital, il ne disparait pas, il ne s’altère pas. Il a survécu à toutes les monnaies, et maintient son pouvoir d’achat à travers le temps. Toutes les monnaies ont un jour disparu, au minimum, elles tendent vers zéro comparé à l’Or.

– L’Or est une matière première, dont les ressources ne sont pas inépuisables. L’Or va disparaître sur le long terme et il aura donc, de plus en plus de valeur.

– Les bijoux en Or gardent leur valeur s’ils restent en bon état.

– Vendre ses bijoux se fait toujours à perte ! Le prix d’achat de vos bijoux se fera au prix de son poids en Or pur. Et il ne représente jamais le prix d’achat, dans lequel est compris le coût du façonnage, la marque entre autres. Sans parler de la valeur sentimentale…

– Ce n’est pas le moment de se laisser séduire par le prix très intéressant de l’Or et de faire la bêtise de vendre ses pièces. Car même si le prix de l’Or monte, les primes de certaines pièces sont encore très basses. Par exemple, le demi-napoléon a une prime aux alentours de 5 à 25 % alors que cette pièce en Or a atteint les 93 % de prime en 2008. Cela veut dire que les pièces ont encore une bonne marge de progression et qu’il faut attendre avant de s’en séparer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *