Les racheteurs d’or pointé du doigt à Périgueux

Les agences et comptoir qui pratique l’achat vente d’or sont critiqué par des bijoutiers cambriolés. Les critiques envers ces nouveaux commerces viennent d’une propriétaire de deux bijouteries dans la région de Périgueux. « C’est la faute aux commerces d’achat et de vente d’or si les gens viennent nous voler ! «  Ces propos sont une réaction à chaud d’une commerçante tout juste cambriolé, mais sont-ils fondés ?

Un franchisé des « Comptoir Nationale de l’or » répond à ces accusations en annonçant un respect stricte des nouvelles mesures de sécurité. Selon lui, toutes les agences subissent désormais des contrôles et se voient infliger de sévère amendes en cas de non-respect de la tenue du livre de police électronique comprenant l’identité et les coordonnées de toutes personnes vendant de l’or. De plus, le paiement par chèque est obligatoire obligeant les personnes qui vendent leur or à se présenter à leur banque pour encaisser le chèque, accentuant la traçabilité des ventes.

Cependant, le gérant d’une agence confirme que les vendeurs ambulants sont plus difficiles à contrôler de par leurs perpétuels déplacements. Il assure tout de même que les cambrioleurs de bijouterie possèdent leur propre filière à travers l’Europe pour fondre et revendre cet or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *